Handicap et sexualité isialys

Peut-on encore avoir une activité sexuelle après une lésion médullaire ?

Les questions et les préoccupations au sujet de la sexualité après une lésion médullaire sont très courantes  mais malheureusement souvent non évoquées pendant la réhabilitation du blessé.

La bonne nouvelle est que les femmes ayant une lésion médullaire pourront redécouvrir leur sexualité et retrouver une activité sexuelle. En  appréhendant les problèmes et en les résolvant avec  leur partenaire, ces femmes  parviendront à reprendre une vie normale et agréable.

Comment les femmes font-elles pour redécouvrir une sexualité après une lésion médullaire ?

Découvrons-le.

L’impact de la lésion sur les fonctions sexuelles

La fonction sexuelle fait partie des nombreux processus naturels qui sont détruits par la lésion.

Pendant la phase initiale de cicatrisation, l’excitation sexuelle reflexe peut être absente et un certain nombre de femmes remarquent un arrêt de leur cycle menstruel 1. Au début aux vues des innombrables difficultés physiques et psychologiques que subissent les blessés, la sexualité n’apparait pas comme une priorité à retrouver.

Avec le temps la plupart des femmes veulent renouer avec leur sexualité. Il est important de comprendre que chaque lésion médullaire est unique et que la nature et le niveau de la lésion peuvent influencer  le réveil réflexogène et/ ou psychogène 2 .

Par exemple, le réveil réflexogène correspond à la lubrification vaginale qui se produit en réponse à une stimulation génitale, comme un réflexe à travers la moelle épinière. – sans implication aucune du cerveau. A l’inverse, le réveil psychogène correspond à une lubrification vaginale en réponse à des pensées et fantasmes.

Toutes les femmes blessées médullaires, au regard de leur niveau de lésion, ont la possibilité d’avoir un orgasme.  Certaines d’entre elles le trouveront plus difficile à atteindre que d’autres, et sensiblement différent. Si tel est le cas, il est important de savoir que l’acte sexuel n’est pas le seul sujet de la sexualité féminine. La connexion émotionnelle joue un rôle tout aussi important. Les femmes atteintes de SCI ne sont pas seulement capables de donner et de recevoir du plaisir, elles sont encore en mesure d’expérimenter l’intimité et de participer activement à des relations romantiques et sexuelles.

Il est nécessaire de communiquer avec votre partenaire des obstacles que vous rencontrerez. Il faut que vous soyez tous les deux prêts et à l’aise ensemble pour lever toutes les contraintes que vous pourriez avoir.

Les femmes et leurs partenaires sont encouragés à aller consulter un médecin pour parler de leur sexualité et de leurs projets futurs 3. Par exemple,  reprendre une sexualité après une blessure de la moelle épinière nécessite de reconsidérer la fécondité et la vie de famille.

Concernant la contraception, il est conseillé d’aller consulter un professionnel de santé afin d’étudier avec lui les différentes options. Le préservatif est très souvent la meilleure option. Les dispositifs intra-utérin sont souvent moins bien adapté aux femmes dont les sensations pelviennes sont limitées.

Les pilules contraceptives peuvent augmenter les risques  chez les femmes à mobilité réduite 4.

En outre, les accidents  vésicaux et intestinaux sont courants durant une relation sexuelle. Les couples doivent  discuter de ces problèmes et de la manière de réagir  si ce type d’accident arrivait. Toutefois il y a des méthodes préventives pour les éviter :

  • Les femmes qui se sondent devront vider leur vessie et éviter de trop  boire  avant la relation sexuelle.
  • Les femmes avec une sonde à demeure devront fixer leur sonde (sans qu’il y ait de nœud) avant une relation sexuelle et éviter de manger des plats trop consistants pour prévenir les incidents intestinaux.

Vous devrez aussi trouver de nouvelles positions qui vous conviennent et qui vous sécurisent. Votre gynécologue peut vous y aider. Lorsque vous essaierez des nouvelles positions éviter les frottements sur des plaies ou inflammations. Vous devrez toujours vérifier votre peau pour repérer d’éventuelles blessures. Reconsidérer l’utilisation de vos oreillers, ils pourront vous aider contre la douleur et la spasticité – ce sont 2 problèmes courants qui accompagnent la lésion médullaire.

Vous devrez également vous familiariser, vous et votre partenaire, avec :

  • les signes et symptômes de l’hyperréflexie autonome qui peut se déclencher par l’activité sexuelle,
  • des  complications comme les infections.

L’hyperréflexie autonome se traduit notamment par une hypertension incontrôlée qui peut mettre la vie de la personne en danger. Ce phénomène arrive aux personnes  atteintes au-dessus du niveau T6.

Cependant ne laissez rien ni personne vous empêcher de redécouvrir votre sexualité. Votre médecin vous accompagnera étape par étape et vous mettra au courant des dangers potentiels. Il suffit de les connaître.

Redéfinir la sexualité après une blessure de la moelle épinière.

Tous les humains sont des êtres sexués et la lésion médullaire ne changera pas ce fait.

Après une première réhabilitation, beaucoup de blessés médullaires affirment que la sexualité compte parmi leur priorité.

Le désir de reprendre une activité sexuelle peut être entrainé par le besoin de retrouver une certaine intimité, du plaisir ou pour pouvoir combler les besoins de son partenaire. Beaucoup de personnes s’inquiètent car elles ne savent pas si elles pourront garder leur partenaire et continuer  leur relation. Elles se sentent coupables et frustrées  et tentent de rompre leur relation pour laisser à leur conjoint la possibilité de rencontrer une personne valide.

Les femmes seules quant à elles se demandent si elles pourront rencontrer quelqu’un et démarrer une relation sérieuse ou même se marier.

Il est important de se rappeler que toute relation est basée sur une communication honnête. Les femmes blessées médullaire, qu’elles soient déjà en couple ou qu’elles veuillent démarrer une relation doivent discuter de leurs préoccupations sexuelles, de leurs désirs avec leur partenaire ou futur partenaire.

Il est normal d’avoir des doutes, des questions. L’intimité émotionnelle ne sera que plus forte si ces problèmes sont évoqués librement.

L’estime de soi et l’image du corps sont des composants cruciaux de la sexualité et comme toute femme blessée médullaire, vous devrez  redéfinir votre perception de vous-même, de votre corps et de votre séduction. Il faudra redécouvrir votre corps et savoir ce qui vous donne dorénavant du plaisir – que ce soit émotionnellement ou physiquement. L’acceptation de votre corps et de votre sexualité sera mieux appréhendée par l’exploration de votre corps à la fois seule et avec votre partenaire5.

Il y a différents degrés de sensation sur chaque zone érogène du corps et du fait de la neuroplasticité, vous allez découvrir de nouvelles zones sensibles. L’utilisation de ces nouveaux sens, la vision, le son, les odeurs, la respiration, les techniques de relaxation sont autant de méthodes pour améliorer le plaisir.

Dr Lisa Diamond (MB BCh,  university of the Witwatersand)

1 “Sexuality following spinal cord injury Spinal  Injuries Scotland.” (2015) Accessed: 6th July 2016

< http://www.sisonline.org/wpcontent/uploads/2015/06/SexualityafteryourSCI.pdf >

2 Hess, Marika J, and Sigmund Hough. “Impact of spinal cord injury on sexuality: broadbased clinical practice

                intervention and practical application.” The journal of spinal cord medicine 35.4 (2012): 211218.

3 Lombardi, G et al. “Sexual rehabilitation in women with spinal cord injury: a critical review of the literature.”

Spinal cord 48.12 (2010): 842849.

4 Sexuality and Reproductive Health in Adults with Spinal Cord Injury: A Clinical Practice Guideline for HealthCare

                  Professionals.” The Journal of Spinal Cord Medicine 33.3 (2010): 281–336.

5 “Sexuality for Women with Spinal Cord Injury United Spinal Association.” (2012). Accessed: 18th May 2016

< http://www.spinalcord.org/resourcecenter/ askus/index.php?pg=kb.page&id=1579 >

Les questions et les préoccupations au sujet de la sexualité après une lésion médullaire sont très courantes mais malheureusement souvent non évoquées pendant la réhabilitation du blessé. La bonne nouvelle est que les femmes ayant une lésion de la moelle épinière pourront retrouver une activité sexuelle en redécouvrant une nouvelle sexualité. En appréhendant les problèmes et en les résolvant avec son partenaire, il est tout à fait possible de retrouver une vie sexuelle.

L’impact de la lésion sur les fonctions sexuelles

La fonction sexuelle fait partie des nombreux processus naturels qui sont détruits par la lésion. Pendant la phase initiale de cicatrisation, l’excitation sexuelle reflexe peut être absente et un certain nombre de femmes remarquent un arrêt de leur cycle menstruel 1. Au début aux vues des innombrables difficultés physiques et psychologiques que subissent les blessés, la sexualité n’apparait pas comme une priorité à retrouver. Avec le temps la plupart des femmes veulent renouer avec leur sexualité. Il est important de comprendre que chaque lésion médullaire est unique et que la nature et le niveau de la lésion peuvent influencer  le réveil réflexogène et/ ou psychogène 2 . Par exemple, le réveil réflexogène correspond à la lubrification vaginale qui se produit en réponse à une stimulation génitale, comme un réflexe à travers la moelle épinière. – sans implication aucune du cerveau. A l’inverse, le réveil psychogène correspond à une lubrification vaginale en réponse à des pensées et fantasmes. Toutes les femmes blessées médullaires, au regard de leur niveau de lésion, ont la possibilité d’avoir un orgasme.  Certaines d’entre elles le trouveront plus difficile à atteindre que d’autres, et sensiblement différent. Si tel est le cas, il est important de savoir que l’acte sexuel n’est pas le seul sujet de la sexualité féminine. La connexion émotionnelle joue un rôle tout aussi important. Il est nécessaire de communiquer avec son partenaire des obstacles que vous rencontrerez.

Les femmes et leurs partenaires sont encouragés à aller consulter un médecin pour parler de leur sexualité et de leurs projets futurs 3. Reprendre une sexualité après une blessure de la moelle épinière nécessite de reconsidérer la fécondité et la vie de famille.

Concernant la contraception, il est conseillé d’aller consulter un professionnel de santé afin d’étudier avec lui les différentes options. Le préservatif est très souvent la meilleure option. Les dispositifs intra-utérin sont souvent moins bien adaptés aux femmes dont les sensations pelviennes sont limitées.

Les pilules contraceptives peuvent augmenter les risques  chez les femmes à mobilité réduite 4.

En outre, les accidents vésicaux et intestinaux sont courants durant une relation sexuelle. Il est nécessaire d’en parler ensemble.

Il existe des méthodes préventives pour les éviter :

  • Les femmes qui se sondent devront vider leur vessie et éviter de trop boire avant la relation sexuelle.
  • Les femmes avec une sonde à demeure devront fixer leur sonde (sans qu’il y ait de nœud) avant une relation sexuelle et éviter de manger des plats trop consistants pour prévenir les incidents intestinaux.

Vous devrez aussi trouver de nouvelles positions qui vous conviennent et qui vous sécurisent. Votre gynécologue peut vous y aider. Il faut éviter les frottements sur des plaies ou inflammations. Vous devrez toujours vérifier votre peau pour repérer d’éventuelles blessures. Reconsidérer l’utilisation de vos oreillers, ils pourront vous aider contre la douleur et la spasticité – ce sont 2 problèmes courants qui accompagnent la lésion médullaire.

Vous devrez également vous familiariser, vous et votre partenaire, avec :

  • les signes et symptômes de l’hyperréflexie autonome qui peut se déclencher par l’activité sexuelle,
  • des complications comme les infections.

L’hyperréflexie autonome se traduit notamment par une hypertension incontrôlée qui peut mettre la vie de la personne en danger. Ce phénomène arrive aux personnes  atteintes au-dessus du niveau T6.

Cependant ne laissez rien ni personne vous empêcher de redécouvrir votre sexualité. Votre médecin vous accompagnera étape par étape et vous mettra au courant des dangers potentiels. Il suffit de les connaître.

Redéfinir la sexualité après une lésion de la moelle épinière.

Après une première réhabilitation, beaucoup de personnes affirment que la sexualité compte parmi leur priorité.

Le désir de reprendre une activité sexuelle peut être entrainé par le besoin de retrouver une certaine intimité, du plaisir ou pour combler les besoins de son partenaire. Beaucoup de personnes s’inquiètent et se demandent si leur relation pourra perdurer. Elles se sentent coupables et frustrées  et tentent de rompre leur relation pour laisser à leur conjoint la possibilité de rencontrer une personne valide.

Les femmes seules quant à elles, se demandent si elles pourront rencontrer quelqu’un et démarrer une relation sérieuse.

Il est important de se rappeler que toute relation est basée sur une communication honnête. Que vous soyez déjà en couple ou que vous vouliez démarrer une relation amoureuse, il sera indispensable de parler de vos préoccupations sexuelles et de vos désirs avec votre partenaire.

Il est normal d’avoir des doutes, des questions. L’intimité émotionnelle ne sera que plus forte si ces problèmes sont évoqués librement.

L’estime de soi et l’image du corps sont des composants cruciaux de la sexualité, vous devrez  redéfinir votre perception de vous-même. Il faudra redécouvrir votre corps et savoir ce qui vous donne dorénavant du plaisir – que ce soit émotionnellement ou physiquement. L’acceptation de votre corps et de votre sexualité sera mieux appréhendée par l’exploration de votre corps à la fois seule et avec votre partenaire5.

Il y a différents degrés de sensation sur chaque zone érogène du corps et du fait de la neuroplasticité, vous allez découvrir de nouvelles zones sensibles. L’utilisation de ces nouveaux sens, la vision, le son, les odeurs, la respiration, les techniques de relaxation sont autant de méthodes pour améliorer le plaisir.

Comment avez-vous trouvé ce contenu ?

Nous sommes désolés que ce contenu ne vous ait pas plu

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cela ?

Laisser un commentaire

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *