accessibilite maison handicap isialys

Accès en fauteuil roulant chez soi : améliorer sa maison pour se faciliter la vie.

En tant qu’utilisateur de fauteuil roulant, effectuer vos tâches quotidiennes à la maison peut parfois être difficile : bien entendu, la plupart des maisons n’ont pas été construites pour ce type de mobilité. Evaluer l’adéquation de votre espace vital afin de faciliter votre vie quotidienne est essentiel. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour planifier ces améliorations. Pensez à vos capacités physiques, vos activités domestiques et vos besoins personnels ainsi qu’aux changements que vous pouvez faire pour faciliter vos mouvements. N’oubliez pas de prendre également en compte les besoins et routines des personnes qui vivent avec vous ou passent beaucoup de temps chez vous, afin que les changements dans votre maison conviennent à tous.

Certaines améliorations peuvent être réalisées simplement avec des amis ou de la famille dans le cadre d’un projet de bricolage, tandis que d’autres demandent un équipement ou des matériaux spécifiques, des connaissances ou une expertise en installation ou construction. Il est également possible de vous adresser aux autorités compétentes au Royaume-Uni : en effet, si une autorité locale déclare que vous devez vous munir de certains équipements, elle devrait vous les fournir gratuitement. Comme tout projet de rénovation, l’adaptation de votre maison peut être une tâche passionnante, vous permettant de créer un espace qui vous convient vraiment et corresponde à votre style de vie. Alors par où commencer ? Voici quelques conseils pour transformer votre maison en un espace adapté aux fauteuils roulants.

Entrée facile

L’entrée de votre maison doit être assez large pour permettre l’accès d’un fauteuil roulant. Il peut également être nécessaire d’installer une rampe d’accès aux entrées. Veuillez-vous référer aux standards concernant les rampes d’accès et mesurer votre fauteuil afin que l’entrée soit adaptée à vos besoins. Pensez également à ajouter des mains courantes près de l’entrée et assurez-vous que le sol soit recouvert d’un matériau antidérapant.

Escaliers sécurisés

Si vous disposez d’escaliers chez vous, vous devrez installer une chaise d’escalier ou bien un ascenseur vertical pour accéder aux différents étages de votre maison. Ceux-ci peuvent varier en prix, selon l’entreprise que vous choisirez pour installer votre chaise ou votre ascenseur, et la quantité de travail requise. Lors de l’élaboration des plans, faites bien attention à avoir assez de place pour entrer et sortir de la chaise ou de l’ascenseur afin de vous simplifier la vie.

Sols plats et sans encombre

Essayer de se déplacer en fauteuil roulant sur une moquette ou un tapis épais peut donner l’impression d’avancer dans du sable, et les bords des tapis se retrouvent souvent sous les roues ce qui peut occasionner des chutes. Le revêtement de sol devrait être fait à partir d’un matériau à faible frottement et à faible éblouissement, tout en évitant les surfaces glissantes et polies entièrement.

Si vous tenez absolument à avoir de la moquette, choisissez une moquette à poil court et de faible épaisseur qui soit fixée. Vérifiez également les sols de votre maison pour détecter les endroits inégaux, les paliers et les fils exposés qui pourraient gêner et se coincer dans vos roues.

Espaces de vie logiques

Evaluez les portes des espaces de vie de votre maison afin de vous assurer qu’elles soient assez grandes pour vous laisser passer et que vous pouvez atteindre les poignées facilement. Un utilisateur de fauteuil roulant doit pouvoir faire un 180° complet au seuil d’une porte, toutes les portes doivent s’ouvrir au-delà de 90° afin d’assurer une ouverture assez large pour être confortable. Si vous arrivez tout juste à passer, envisagez de supprimer la porte en question et de créer un espace ouvert. Les interrupteurs et prises peuvent être déplaces plus bas sur les murs et les objets et appareils couramment utilisés doivent être placés dans des endroits accessibles facilement.

Cuisine pratique

Dans la cuisine, il est essentiel que les personnes en fauteuil roulant puissent accéder aux zones de préparation des aliments, de cuisson ainsi qu’aux appareils électroménagers. Vous devriez pouvoir bouger librement  et facilement d’un espace à un autre et entre chaque appareil. Il existe également un certain nombre de considérations relatives à la sécurité des appareils qui doivent être prises en compte, comme par exemple un nombre suffisant de commandes des plaques de cuisson, la position des prises, commutateurs et interrupteurs. Tout doit être accessible, avec par exemple une disposition en L ou en U pouvant servir à minimiser les besoins de déplacements entre différents espaces de la cuisine.

Salle de bain adaptée

La salle de bain est une pièce qui mérite une attention toute particulière pour les utilisateurs de fauteuils roulants. Si vous avez une baignoire, celle-ci doit être en acier embouti, et de taille standard ; certains équipements ne conviennent pas pour s’y asseoir et les baignoires en acrylique ne conviennent pas. Une douche à l’italienne est un choix courant, néanmoins comme il n’y a pas de bords, l’eau va atterrir directement sur le sol de la salle de bain et nécessitera un système de drainage approprié.  Les pommeaux de douche portables permettent plus de flexibilité. Intéressez-vous également aux robinets afin de déterminer si un ou deux vous conviennent mieux. La hauteur de tous les objets de la salle de bain doit également être analysée.

Il sera peut-être nécessaire d’abaisser les miroirs et armoires. N’oubliez pas non plus de vérifier la hauteur du lavabo de la salle de bain et dégagez la zone située en dessous du lavabo de manière à pouvoir vous avancer au maximum pour vous laver. Le transfert depuis et sur les toilettes peut demander une certaine adaptation également, changez la hauteur du siège et n’hésitez pas à investir dans un siège de transfert ou un monte-charge. Enfin, assurez-vous de bien installer des mains courantes et des barres d’appui dans la salle de bain pour faciliter votre mobilité et éviter les chutes.

Literie judicieuse

Il est important de prendre en compte la disposition des meubles dans votre chambre : vous devez pouvoir entrer et sortir de la pièce facilement, et également accéder aux deux côtés de votre lit et utiliser les commandes des fenêtres. Si vous avez des rangements dans votre chambres ou des étagères, assurez-vous que leur profondeur ainsi que leur largeur soit suffisante pour vous permettre l’accès aux éléments stockés. De plus, essayez de voir quels dispositifs pourraient faciliter votre transfert dans et hors du lit. Les barres de lit sont une option s’il existe un risque que vous tombiez du lit. Tout le monde attache de l’importance à une bonne nuit de sommeil. Il est donc important d’investir dans un sommier et un matelas de qualité pour un confort optimal.

Sorties et urgences

Enfin, il est important de vous assurer de pouvoir sortir facilement de chez vous en cas d’accident ou d’urgence. Prévoyez des sorties de secours et informez tout le monde de leur localisation en cas d’incendie. Il peut également être utile de garder les numéros de téléphone d’urgence à plusieurs endroits dans votre maison, y compris les coordonnées de votre médecin.

En prenant simplement en compte votre routine et vos besoins en considérant, adapter votre maison à votre style de vie ne devrait pas être une corvée ni même difficile. Pour plus d’informations et de conseils sur les moyens de gérer votre condition à la maison, n’hésitez pas à contacter l’une de nos infirmières ou à visiter notre centre d’aide.

Matériel de soins, aides et adaptations

Même du matériel très simple peut faire la différence entre une vie indépendante et une vie avec le besoin d’avoir quelqu’un qui veille sur vous. Vous pouvez acheter votre propre matériel, mais un travailleur social ou ergothérapeute peut vous aider à vous décider pour le matériel le plus utile pour vous. Prendre une décision d’achat de matériel doit être le résultat d’une évaluation de vos besoins en matière de soins et de soutien.

Si vous avez un enfant handicapé, son médecin généraliste peut le référer à un kinésithérapeute pour évaluer ses besoins en termes de mobilité.

Apprenez-en plus sur les fauteuils roulants et équipements de mobilité.

L’organisme de bienfaisance Independence at Home octroie des subventions aux personnes handicapées et à celles souffrant de maladies chroniques. Les subventions peuvent être octroyées pour des adaptations, équipements ou tout autre élément facilitant la vie à domicile si ceux-ci ne sont pas financés par le gouvernement local ou national.

Exigences concernant l’entrée

Autant que possible, l’accès à la propriété doit se faire par une accès à niveau.

Pour un accès en rampe, la pente ne doit pas excéder 1 :20. Une pente maximum de 1 :12 est autorisée dans le cas où il n’y aurait pas d’autre alternative.

La largeur de la rampe doit être au minimum de 1000mm.

Les rampes courtes et escarpées doivent être évitées car elles peuvent provoquer un déséquilibre du fauteuil roulant ou faire perdre le contrôle à l’utilisateur/son soignant de sa vitesse de descente. Il est également plus difficile pour les utilisateurs de fauteuils roulants de se déplacer sur une rampe ou pour leur soignant de les pousser.

S’il n’existe pas d’autre alternative qu’une longue rampe, des zones de repos à niveau doivent être disponibles pour que les personnes en fauteuils roulants puissent s’y reposer. Les aires de repos doivent avoir une largeur minimale égale à la rampe et une longueur minimale de 1200mm. Elles doivent être situées tous les 5m pour une rampe avec un gradient de 1 :12, tous les 10 mètres pour un gradient de 1 :15 et tous les 18m pour un gradient de 1 :20.

Une plateforme de dimensions 1500mm par 1500mm doit se trouver directement devant la porte d’entrée afin de permettre l’ouverture de la porte. La plate-forme doit s’étendre sur 300mm du côté où la porte s’ouvre.

Une zone de niveaux de 1500mm par 1500mm doit également se trouver à la base de la rampe.

Si la porte s’ouvre vers l’extérieur, la plate-forme devra être augmentée de la largeur de la porte. Ceci est particulièrement important pour les rampes parallèles au bâtiment, à 90 degrés de la porte.

Toutes les plateformes doivent avoir de légères chutes pour permettre à l’eau de pluie de s’évacuer. Le gradient de retombée de l’eau ne doit pas dépasser 1 :50.

Cuisines

Au stade de la conception du bâtiment, on ne sait souvent pas si la cuisine sera utilisée par une personne avec un fauteuil roulant ou par un soignant. C’est donc important qu’il soit conçu afin d’être ajusté jusqu’à ce qu’un locataire ou propriétaire soit identifié. En plus d’être pratiques et sécurisées pour les utilisateurs de fauteuils roulants, les cuisines ne devraient pas avoir l’air trop différentes des modèles classiques.

La chose la plus importante à prendre en compte dans la planification d’une cuisine et des installations est la nécessité de mettre à portée de main les zones de préparation des aliments, de cuisson et les appareils électriques. Les outils et équipements doivent être faciles à utiliser et disposés de manière à minimiser le besoin de manœuvre.

En particulier, la hauteur, la profondeur et l’étendue de l’espace disponible sous les surfaces de travail peuvent influer la distance que peut atteindre une personne en fauteuil et avoir une grande incidence sur la facilité d’utilisation d’une cuisine.

Il doit être facile de déplacer les casseroles et autres entre l’évier, la table de cuisson et les plans de travail, c’est pourquoi un espace dégagé pour les genoux sous les plans de travail est nécessaire.

Considérations générales sur la cuisine

Espace au sol et creux pour les genoux pour les utilisateurs de fauteuil roulant

La cuisine doit avoir un espace de circulation libre de 1500mm par 1500mm entre les zones de travail en vis-à-vis ou entre les zones de travail et le mur.

Un espace dédié pour les genoux, la profondeur de l’espace de travail et au moins 800mm de largeur doit être prévu en-dessous et sur les côtés des plans de travail principaux, y compris les zones de cuisson, l’évier et les zones de préparation.

Dans la mesure du possible, un espace non obstrué ou un dégagement pour les genoux d’au moins 600 mm de largeur doit être prévu sur un côté des appareils de cuisine, y compris les réfrigérateurs, les machines à laver, les congélateurs ou les fours.

La hauteur des plans de travail et unités murales doit pouvoir être ajustée facilement.

Baignoires

Si vous possédez une baignoire, elle doit être de taille standard (1700mm x 700mm x 500mm de hauteur) et fabriquée en acier embouti.

Les baignoires en acrylique ne conviennent pas à l’installation de certains équipements pour baignoires.

Les règles générales en termes d’espace de circulation s’appliquent également, il est donc nécessaire d’avoir un espace minimum de 1500mm par 1500mm sans aucune obstruction.

Des barres d’appui doivent être adaptées aux besoins de chaque personne individuellement.

Le mur près de la baignoire doit être construit afin que des rails en nylon/plastique puissent être installés.

A l’endroit où le mur est relié à la baignoire, il doit y avoir un espace suffisant pour permettre l’installation d’une planche de bain pour se reposer en toute sécurité. Le bord de la baignoire doit également avoir une largeur d’au moins 50mm.

Les robinets doivent être de type mélangeur à levier ou demi-levier et situés dans un endroit facilement accessible, par exemple dans le coin avant.

Laisser un commentaire

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Isialys - société à responsabilité limitée de droit français situé à Saint Barthélémy d'Anjou (49124), 41 rue Maurice Geslin - tel 0241870312 – email : service.client.isialys@bd.com (« Isialys ») traitera vos données personnelles comme décrit dans la Politique de confidentialité figurant sur le site Internet de isialys.fr (Isialys.fr/politiquecon-fidentialité).
Pour pouvoir vous rappeler, Isialys devra traiter certaines données personnelles. La loi européenne en vigueur sur la protection des données exige que vous donniez votre consentement pour qu’Isialys puisse traiter vos données personnelles afin de pouvoir vous rappeler.
Vous donnez votre consentement figurant ci-dessous de manière entièrement volontaire. Vous pouvez révoquer votre consentement à tout moment en envoyant une note à cet effet à service.client.isialys@bd.com ou par téléphone au 02.41.87.03.12. Cette révocation entrant en vigueur à réception. La révocation d’un consentement n’affecte pas la légalité du traitement des données de manière rétroactive

Je consens à ce que Isialys me contacte par téléphone et consens au traitement par Isialys de mes données personnelles afin d’effectuer cette demande de rappel.