Mon enfant, mon guerrier

Mon enfant, mon guerrier

Mon enfant, mon guerrier. L’un des points forts de Margot dans son fauteuil c’est qu’elle aime montrer que ses roues avant s’illuminent.  Elle fait des cercles devant ses spectateurs pour les montrer fièrement. Récemment nous avons acheté un appareil de thérapie en forme de harnais qui s’accroche à un parent pour permettre à l’enfant de marcher. 

Mon mari, David, a attaché Margot pour la première fois.  J’étais prête avec la caméra – prête à capturer notre petite fille de trois ans en train de marcher pour la première fois.  Dès qu’elle a commencé, elle a proclamé avec enthousiasme et à plusieurs reprises

« Regarde ! mes chaussures s’allument ! »

 Elle était tellement habituée à ce que ses roues s’illuminent qu’elle pensait que ses petites chaussures ordinaires le faisaient aussi.

 Nous n’avons pas eu le cœur de la corriger et, au lieu de cela, nous nous sommes réjouis de la joie que la marche lui apportait, ce que beaucoup d’entre nous considèrent comme allant de soi chaque jour.  Le sourire de cette petite fille, capable de bouger d’une manière qui lui pose normalement problème, est quelque chose que tout le monde devrait voir au moins une fois dans sa vie.  Cela vaut la peine de subir des épreuves, et même plus.

Parfois, il est facile de se laisser submerger par les problèmes de santé auxquels Margot est confrontée.  Les opérations chirurgicales, les maladies et les rendez-vous très fréquents chez le médecin sont difficiles à gérer.  Je m’inquiète tellement que Margot soit épuisée par tout ce qu’elle doit affronter.

On m’a récemment diagnostiqué un cancer et on m’a placé un port pour la chimio.  Je craignais que la vue de l’incision ne l’effraie.  Quand elle l’a vue pour la première fois, j’ai craqué en attendant le pire.  Elle m’a juste regardé pendant une minute et m’a demandé si elle pouvait toucher mon visage, puis elle m’a embrassé.  Puis elle m’a dit d’une voix innocente qu’elle allait s’occuper de moi.  Elle m’a fait comprendre que mon petit guerrier est particulièrement qualifié pour avoir une empathie qui dépasse les capacités de la plupart.  Je craignais que les épreuves ne l’accablent, mais elle s’en sert pour reconnaître quand les autres souffrent et leur montrer de l’amour à travers elles.

Elle m’apprend chaque jour à mieux réagir au monde qui m’entoure.

Amanda

Comment avez-vous trouvé ce contenu ?

Nous sommes désolés que ce contenu ne vous ait pas plu

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cela ?

Laisser un commentaire

(0 commentaires)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.