Rugby

Mon arrivée en équipe de France de rugby

Juin 2016, un ami devant partir participer aux Jeux de Rio 2016, m’appelle et me propose d’aller discuter autour d’un verre. Bien installé à une table, il me parle du rugby fauteuil, m’explique les règles, me montre quelques vidéos et me dit que voyant mon handicap je pouvais très certainement être classifié et jouer à ce sport. Étant sportif, cela m’a intrigué.

Il me dit également qu’il part dans quelques mois participer à ses premiers Jeux Paralympiques et que dans 4 ans, cela pourrait être aussi mon cas. Car avec mon handicap et mon niveau sportif, je pourrai devenir l’un des meilleurs joueurs du monde. Cet argument ne me laisse pas de marbre car les Jeux sont un réel but dans ma carrière sportive. Nous en restons là et lui dis qu’il me fallait du temps pour étudier ses arguments. Je devais aussi voir comment gérer mon emploi du temps déjà très pris par le sport.

A ce moment, j’étais basketteur à la JDA,

je m’entrainais beaucoup toute la semaine entre le terrain et la salle de musculation, avec match tous les week-ends. Je venais de faire 7 ans d’équipe de France espoir, de nombreux championnats d’Europe et du Monde, et je commençais à participer à des stages avec l’équipe de France élite. Ma vie était rythmée par le basket et je voyais les Jeux qu’au travers de ce sport. Difficile pour moi de m’imaginer que j’allais changer de sport et faire une croix sur les Jeux avec le basket.

L’été passa, la saison de basket commença et l’esprit concentré sur le basket j’oubliais complètement cette conversation de juin. C’est seulement à la fin de la saison que cet ami est revenu et m’invita à venir essayer un de leur entrainement. Ce sport se joue sur un terrain aux mêmes dimensions que celui du basket et les mouvements sont très proches. J’ai pu aisément m’inclure à l’entrainement et jouer à fond en m’amusant.

Je suis revenu plusieurs fois m’entrainer avec eux et j’ai pu voir que la saison de rugby n’était pas très longue, seulement 3-4 plateaux dans l’année, et que cela ne m’empêchera pas de continuer le basket, cela me tenait à cœur.
J’ai donc décidé de participer aux phases finales du championnat de France en juin 2017 où nous avons fini deuxième et où j’ai pu finir meilleur joueur du week-end dans ma catégorie.

Rugby 2

Ma route dans le rugby était lancée

et je m’engageai avec le club pour la saison suivante, 2017-2018, en ayant discuté et planifié avec mon coach de basket pour pouvoir réaliser les deux saisons en parallèle sans trop gêner la JDA.

Plus mon quotidien est animé par le sport, plus je suis heureux, alors avec deux saisons sportives en une, deux sports et deux clubs, et plus d’entrainements, cela ne pouvait que me rendre heureux. Je me suis épanoui vite lors des premiers plateaux de championnat de rugby, avec de bons résultats à la clé. Mon niveau et mes entrainements de basket me servaient énormément pour le rugby et m’ont permis de progresser très vite dans ce sport.

Si vite qu’en avril 2018, réfugié sous un petit abri en bois pour échapper à une forte pluie, je reçois un coup de fil du manager de l’équipe de France de rugby me proposant de venir participer à un stage en Angleterre avec eux, un autre joueur étant malade depuis quelques jours et ne pouvait s’y rendre. J’ai accepté sans attendre et fit mes bagages dès mon retour chez moi le soir, car le départ était le lendemain matin de Lyon.

Il a fallu tout organiser très vite, et me voilà dans l’avion direction l’Angleterre, au milieu d’une équipe dont je ne connaissais qu’une personne, mon ami du club avec qui j’avais eu cette discussion en juin et qui m’avait emmené avec lui jusqu’à l’aéroport.

Le stage

Durant ce stage nous réalisions de nombreux matchs d’entrainement contre la Grande-Bretagne. Il m’a fallu du temps pour me familiariser au jeu, à l’environnement ainsi qu’à mes coéquipiers.

Au fur et à mesure des matchs, l’écart entre les Anglais et nous se réduisait de plus en plus. Et ce jusqu’à ce que nous réussissons à gagner le dernier match. Ce stage fut une réelle réussite pour moi. Une réussite telle qu’un mois après, je fis parti de la liste des douze joueurs pour partir au championnat du Monde. (à Sydney en juillet 2018). Nous y avons fini cinquième, meilleure performance de l’histoire de l’équipe.

Depuis je n’ai plus quitté l’équipe de France, avec chaque année toute une planification à élaborer entre mon coach de basket, celui de rugby ainsi que celui de l’équipe de France. De manière à pouvoir au mieux réaliser les deux saisons en parallèle et ne pas louper de match important.

Depuis l’équipe Française progresse durant les années. Avec des victoires dans des tournois internationaux prestigieux, une médaille de bronze aux championnats d’Europe 2019, une sixième place gagnée au ranking mondial… Ainsi qu’une qualification pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2021.

Verdin Sébastien

Rugby 3

Comment avez-vous trouvé ce contenu ?

Nous sommes désolés que ce contenu ne vous ait pas plu

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cela ?

Laisser un commentaire

(0 commentaires)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *